Différences avec un interprète

Différences avec un interprète

Il existe bien une différence entre le métier de traducteur et celui d’interprète. Leur point commun est qu’il est indispensable pour le traducteur comme pour l’interprète de maîtriser parfaitement plusieurs langues. Le traducteur, à la grande différence de l’interprète, traduit à l’écrit et non à l’oral comme pourrait le faire l’interprète.

La grande différence entre ces deux fonctions est le moyen de communication employé par chacun : pour le traducteur ce sera l’écrit, et pour l’interprète l’oral. Dans la réalité et dans la pratique, la traduction et l’interprétation sont des activités bien distinctes car leurs exigences et leur finalité ne sont pas du tout les mêmes. Un traducteur travaille sur la langue écrite alors que la mission de l’interprète est de traduire la langue parlée. Contrairement au traducteur, un interprète doit être capable de traduire dans l’immédiat et sans préparation tous types de discours ou de conversations. Le travail du traducteur prend du temps, car il lui faut traduire du mieux possible, et de manière fidèle, tous types de textes, ou de documents.

Demander un devis gratuit karen.king@orange.fr